Traitement de la cystite chez le chat : comment le nourrir ?

Chez les animaux ayant présenté une cystite ou d’autres troubles urinaires, des modifications du régime alimentaire sont en général nécessaires pour éviter le risque de récidives. Pour nourrir un chat prédisposé aux cystites, parlez-en à votre vétérinaire.

Traitement de la cystite chez le chat : comment le nourrir ?

Chat et cystite : comment maintenir son poids de forme ?

Les troubles urinaires sont plus souvent observés chez des chats en excès de poids. C’est un facteur de risque non négligeable. Il est donc important d’adapter l’alimentation aux besoins énergétiques du chat. Un chat stérilisé vivant à l’intérieur a besoin de moins de calories qu’un chat qui sort.

Plus le chat bouge, moins il risque de grossir ; encourager un chat à courir, sauter, grimper, jouer (etc.) est une bonne façon de prévenir les cystites !

Adapter le niveau d’acidification de l’aliment

Pour limiter le risque de cystite chez le chat, il est important de lui faire manger des aliments qui acidifient l’urine et qui aident prévenir la formation de calculs urinaires très fréquents chez les chats : les calculs de struvite. Lorsque l’acidification est suffisante, on peut même parfois dissoudre des calculs existants. La plupart des aliments pour chats adultes stérilisés sont acidifiés. Votre vétérinaire pourra vous aider à choisir.

Mais alors quel est le traitement à privilégier contre une cystite chez un chat ? Lorsqu’un chat souffre de cystite à répétition, sans cause précise identifiée, mieux vaut éviter les aliments très acidifiants car une urine fortement acide peut favoriser la transmission de stimulations douloureuses aux fibres nerveuses de la vessie. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Traitement de la cystite du chat : encourager la consommation d’eau

Les chats à cystite sont souvent des chats qui ne boivent pas assez. Un abreuvement insuffisant conduit à la production d’une urine plus concentrée et la cystite pourrait être favorisée par l’action irritante de certaines substances contenues dans l’urine sur la muqueuse de la vessie. Une urine très concentrée favorise également la formation de calculs urinaires.

Plus l’urine est diluée, moins la concentration en minéraux et en substances irritantes dans l’urine est importante. Comme il n’est pas toujours facile d’inciter un chat à boire, il peut être envisagé de nourrir le chat au moins partiellement avec un aliment humide pour diminuer le risque de récidive (Les aliments pour chats en boîte ou en barquettes contiennent au moins 60 % d’eau).

Changer très progressivement le régime alimentaire de votre chat

Chez les chats prédisposés à souffrir de troubles urinaires, un changement brutal ou fréquent d’alimentation peut être associé à l’apparition des symptômes de cystite. Il est donc prudent d’éviter les modifications inutiles de l’alimentation chez les chats sensibles. Si l’on doit changer le régime alimentaire du chat, la transition sera effectuée progressivement, sur une période de 15 jours environ.

Traitements additionnels contre la cystite chez le chat

Quand les mesures nutritionnelles s’avèrent insuffisantes pour empêcher les récidives de cystite et que le chat présente des signes importants d’anxiété chronique, le vétérinaire peut choisir de prescrire un traitement antidépresseur pour l’apaiser. Plusieurs protocoles sont envisageables pour ce traitement contre une cystite d’un chat, mais la durée d’administration est souvent de plusieurs mois.