Insuffisance rénale chez le chat : alimentation, symptômes et traitement

Un chat peut vivre très longtemps à condition que ses propriétaires soient attentifs et remarquent vite des signes anormaux, surtout lorsqu’il vieillit. Le vétérinaire peut vous aider à surveiller son état de santé, en particulier lorsque le risque d’insuffisance rénale augmente avec l’âge du chat.

Insuffisance rénale chez le chat : alimentation, symptômes et traitement

Comment savoir si les reins de mon chat fonctionnent bien ?

Il est impossible de surveiller le fonctionnement rénal d’un chat de l’extérieur. Les symptômes que vous repérez seront des symptômes d’un problème de rein installé, ou d’une insuffisance rénale déjà déclarée. Seuls les suivis vétérinaires réguliers permettent de vérifier que tout va bien : absence de protéines dans l’urine, taux d’urée et de créatinine normaux dans le sang, etc.

Tous les chats âgés sont-ils atteints par l’insuffisance rénale ?

Avec l’âge, les reins des chats perdent de leur efficacité ; certains chats ne développeront jamais les symptômes de la maladie car leurs reins arrivent à compenser les lésions rénales en fonctionnant « en accéléré ». D’autre part, quand ils ont un problème, les chats ne font pas comme les chiens : ils tendent à masquer leurs symptômes (rendant une éventuelle insuffisance rénale d’autant plus difficile à anticiper) et à se faire oublier. A vous d’être vigilant ! Sollicitez votre vétérinaire pour bien connaître les symptômes des problèmes de reins chez le chat.

Quels sont les symptômes classiques d’insuffisance rénale chez le chat ?

De manière insidieuse, le chat devient plus calme, il perd l’appétit et a tendance à maigrir. On a malheureusement trop souvent tendance à mettre ces symptômes sur le compte du vieillissement « normal » du chat.

Si vous l’observez, vous remarquerez que votre chat boit et urine plus que d’habitude. Lorsque la maladie est très avancée, on peut aussi voir se développer des lésions buccales (gingivite), liée à la progression de l’urémie. Sans traitement, l’évolution conduit inéluctablement vers le coma et la mort.

A quelle vitesse évolue l’insuffisance rénale chronique?

L’espérance de vie d’un chat insuffisant rénal est en moyenne de 2 ans mais cela varie beaucoup selon le stade auquel est diagnostiquée la maladie. En termes de pronostic, on estime qu’un chat dont la maladie est repérée précocement peut encore vivre trois ans en moyenne, alors que ce délai sera inférieur à un an si l’urémie s’est déjà déclarée. C’est pour cela que la surveillance des symptômes de l’insuffisance rénale doit être effectuée via des visites régulières chez le vétérinaire.

En quoi consiste le traitement nutritionnel d’un chat insuffisant rénal ?

Le traitement diététique de l’insuffisance rénale implique de modifier le régime alimentaire à plusieurs niveaux : les niveaux de protéines et de minérauxdoivent être adaptés aux capacités rénales du chat, pour éviter que des substances indésirables s’accumulent dans la circulation sanguine. L’alimentation joue un rôle essentiel dans la bonne santé du chat, et sa nourriture devrait toujours être adaptée à ses besoins.

C’est au début de l’évolution de l’insuffisance rénale que les mesures nutritionnelles auront le plus de chance d’influencer le cours de la maladie. Les précautions prises permettent de ralentir la progression de la maladie et d’améliorer considérablement la qualité de vie du chat. Bien pris en charge, un nombre non négligeable de chats atteints de maladie rénale peuvent être stabilisés et garder une excellente qualité de vie pendant plusieurs années.

N’hésitez pas à consultez ces articles : sur la prévention des risques liés au système urinaire du chat https://www.purina-one.fr/lemagazinedeschats/article/sante-soins/prevenir-les-risques-urinaires ; et sur les symptômes de maladie chez le chat https://www.purina-one.fr/lemagazinedeschats/article/sante-soins/signes-vieillissement-et-symptomes-maladie.