Mon chat souffre-t-il d’infection urinaire ?

Quand des problèmes urinaires apparaissent chez un chat, le propriétaire pense souvent à une infection urinaire, sans doute par analogie aux cystites bactériennes qui surviennent chez les humains. Les infections urinaires sont pourtant rares chez le chat…

Mon chat souffre-t-il d’infection urinaire ?

Infection urinaire chez le chat : comment faire le diagnostic ?

Tout d’abord, il faut savoir que les infections urinaires sont impliquées dans moins de 15 % des cas de troubles urinaires chez les chats. C’est en examinant votre chat et en effectuant des analyses d’urine (et de sang), que votre vétérinaire saura vous dire s’il s’agit ou non d’une infection urinaire.

Quelles sont les principales causes de troubles urinaires chez le chat ?

Dans la majorité des cas, le chat présente une inflammation de la vessie (cystite) mais dont la cause n’est pas infectieuse. Bien souvent, on relie la cystite à un état d’anxiété observé chez le chat. Le stress peut être à l’origine d’une inflammation et perturber l’élimination urinaire. Les symptômes de cystite inflammatoire et d’urolithiase (maladie causée par les calculs urinaires) se ressemblent beaucoup.

Les croquettes favorisent-elles les calculs urinaires ?

Beaucoup d’idées fausses circulent à propos du rôle des aliments secs pour les chats dans l’apparition de maladies comme les infections urinaires.

Dans les années 1970, les croquettes pour chats ont souvent été incriminées dans l’apparition de calculs urinaires. Depuis, la formulation des aliments a beaucoup évolué et les aliments secs contribuent au contraire à la prévention des calculs en maintenant dans l’urine des conditions défavorables à la formation de calculs urinaires.

Aujourd’hui, les aliments pour chats sont majoritairement acidifiés, ce qui freine le développement des principaux calculs observés chez les chats, les calculs de struvite. Les aliments acidifiants sont recommandés pour les chats adultes de moins de 10 ans, sauf indication particulière de votre vétérinaire.

Grâce aux progrès faits en matière de nutrition féline, les calculs urinaires se développent chez moins de 1 % des chats.

L’alimentation peut-elle aider à prévenir les infections urinaires chez le chat ?

Une alimentation qui tend à acidifier l’urine limite le risque d’apparition de calculs de struvite et aide également à lutter contre les infections urinaires. La plupart des aliments pour chats adultes stérilisés sont acidifiés, afin d’aider à maintenir un système urinaire sain.

Les aliments acidifiants sont-ils toujours recommandés ?

Existe des situations spécifiques où l’acidification des aliments doit être moins marquée :

Les chatons ont une urine naturellement acide et n’ont pas besoin d’un aliment acidifiant.

Les chats prédisposés aux calculs d’oxalate de calcium (essentiellement des chats d’âge mûr) recevront de préférence un aliment peu ou pas acidifié.

L’acidification est déconseillée chez les chats âgés, souvent atteints de maladie rénale.

Votre vétérinaire vous dira comment faire évoluer le régime alimentaire de votre chat, en fonction des risques particuliers concernant son fonctionnement urinaire et l’état de ses reins.