Quel est le poids de forme de votre chat ?

Comme les humains, nos animaux familiers ont tendance à prendre du poids en vieillissant. Leur maître est souvent le dernier à s'en apercevoir, car la prise de poids se fait graduellement. Voici quelques conseils pour vérifier si votre chat n'a pas trop grossi et, le cas échéant, pour l'aider à retrouver son poids de forme.

Quel est le poids de forme de votre chat ?

Comme les humains, nos animaux familiers ont tendance à prendre du poids en vieillissant. Leur maître est souvent le dernier à s'en apercevoir, car la prise de poids se fait graduellement. Voici quelques conseils pour vérifier si votre chat n'a pas trop grossi et, le cas échéant, pour l'aider à retrouver son poids de forme.

Quel poids mon chat doit-il faire ?

La plupart des gens trouveraient inadmissible d'offrir des sucreries à leurs enfants à chaque fois qu'ils viennent près d'eux ou qu'ils viennent leur parler. Et c'est pourtant un comportement que beaucoup de gens adoptent avec un animal domestique. Veiller à la santé de son animal, c'est avant tout lui proposer une alimentation saine à toute heure. Une étude PURINA a montré que les animaux qui gardent un poids équilibré sont en meilleure santé, ont moins de douleurs et vivent plus longtemps.

Comment faire perdre du poids à votre chat

Le poids d’un chat varie selon sa race, son âge, son activité physique et son environnement. Il convient donc de surveiller le poids de votre chat pour sa bonne santé. Un chat au poids idéal doit être bien proportionné. Vous devez pouvoir distinguer sa taille derrière ses côtes. Les côtes doivent pouvoir se sentir au toucher, et être recouvertes d'une fine couche de graisse. Et la graisse abdominale doit être minime. Il existe des obstacles bien particuliers qui freinent la prévention de l'obésité pour les chats. Notamment la croyance populaire que les chats régulent naturellement leur prise de nourriture pour maintenir leur poids idéal. C'est sûrement vrai pour certains chats, mais c'est absolument faux pour d'autres.

Les obstacles ? De mauvaises habitudes alimentaires…

Une autre difficulté réside dans le fait que les chats ont souvent une tendance au vagabondage. S'ils se promènent d'une maison à l'autre, chacun va avoir tendance à se croire responsable de son alimentation, et le chat va ainsi être nourri beaucoup plus qu’il ne devrait. Enfermer les chats vagabonds serait dommage et inefficace.

La nourriture humaine, une nourriture inadaptée

Un troisième obstacle est que, contrairement aux chiens, les chats n'acceptent pas de manger ce qu'ils n'aiment pas. Lorsque ces chats ont passé leur vie à manger des friandises que leur maître leur donnait, comme du pâté, du saumon, du fromage, de la charcuterie... il y a peu de chances qu'ils s'enthousiasment tout à coup pour de la nourriture diététique riche en fibres. C'est pourquoi il est primordial de choisir une bonne marque de produits diététiques, appétissants et savoureux.