Prendre soin d'un chaton Maine Coon

Le Maine Coon est le plus grand et le plus lourd des chats de race : il mesure jusqu’à 40 cm au garrot et son corps peut atteindre 1 mètre, sans compter la queue. A l’âge adulte, il peut peser jusqu’à 10 kg ! Pour atteindre son plein développement, un chaton Maine Coon a donc besoin de plus de temps que la majorité des chatons : son format définitif n’est pas atteint avant l’âge de 3 ans…

Prendre soin d'un chaton Maine Coon

Soutenir la longue croissance du chaton Maine Coon

Jusqu’à au moins 15 mois, un Maine Coon a besoin de manger un aliment spécialement formulé pour les chatons. Il lui faut beaucoup d’énergie, de protéines, de minéraux et de vitamines, en particulier du calcium, du phosphore et de la vitamine D pour assurer le développement de son squelette.

Lorsque le poids du chaton Maine Coon tend à se stabiliser, il est temps de faire une transition de l’aliment croissance vers un aliment pour chat adulte. Demandez conseil à votre vétérinaire au moment où vous ferez stériliser votre chaton.

Surveiller les articulations du chaton Maine Coon

Comme chez tous les animaux relativement lourds, les articulations d’un Maine Coon sont sensibles. Ce chat peut parfois présenter des lésions de dysplasie coxo-fémorale (DCF). Cette maladie est due à une laxité excessive de l’articulation entre le fémur et le bassin, au point d’entraîner un déplacement de la tête du fémur au sein de l’articulation. Cette anomalie favorise l’apparition de lésions d’arthrose, qui peuvent bien sûr faire souffrir le chat lorsqu’il veut sauter ou se déplacer. Un excès de poids ne peut qu’aggraver la situation.

La DCF est une affection héréditaire. Chez un chaton Maine Coon destiné à reproduire, il est donc conseillé de faire pratiquer des radiographies des hanches avant la reproduction. Ce dépistage vise à limiter le plus possible la dissémination des gènes responsables de la DCF.

Même si le poids d’un Maine Coon est naturellement élevé, il faut faire attention à ne pas trop le nourrir pour éviter qu’une surcharge pondérale ne vienne fragiliser son squelette. Cela est particulièrement vrai pendant la croissance. L’alimentation d’un chaton Maine Coon devrait aussi lui apporter des nutriments qui protègent les cartilages articulaires : glucosamine, chondroïtine sulfate, acides gras EPA et DHA…

Un lien entre l’alimentation du chaton Maine Coon et le fonctionnement cardiaque ?

Le Maine Coon est parfois atteint de myocardiopathie hypertrophique (MCH), une affection cardiaque d’origine génétique qui entraîne un épaississement anormal du muscle cardiaque. Pour savoir si un chaton Maine Coon est prédisposé à cette maladie, le vétérinaire peut réaliser un test de dépistage grâce à un simple prélèvement buccal.

La prédisposition génétique de certains Maine Coon à souffrir de MCH peut être renforcée par une suralimentation pendant le jeune âge. Une étude a en effet montré que les individus atteints de MCH étaient plus gros que les autres à l’âge de 6 mois et de un an*.

Pour protéger la santé de votre chaton Maine Coon, il est très important d’éviter une prise de poids trop rapide en début de croissance.

*Freeman LM, Rush JE, Meurs KM, et al. Body size and metabolic differences in Maine Coon cats with and without hypertrophic cardiomyopathy. Journal of Feline Medicine and Surgery 2013; 15(2): 74–80.