L'eau, un aliment indispensable à votre chat

L'eau est le plus important de tous les aliments. Un chat peut perdre toute sa graisse et la moitié de sa masse musculaire et survivre. Mais s'il perd, ne serait-ce que 10% de l'eau de son organisme, il peut tomber sérieusement malade.

L'eau, un aliment indispensable à votre chat

L'eau, un aliment indispensable à votre chat

Veterinary & Aquatic Services Department, Drs. Foster & Smith, Inc.

L'eau est le plus important de tous les aliments. Un chat peut perdre toute sa graisse et la moitié de sa masse musculaire et survivre. Mais s'il perd, ne serait-ce que 10% de l'eau de son organisme, il peut tomber sérieusement malade. L'eau constitue environ 84% de l'organisme d'un chaton et 60% de celui d'un chat adulte. L'eau est indispensable au fonctionnement de quasiment toutes les fonctions vitales. Lorsqu'il fait chaud, un chat peut se déshydrater en quelques heures, s'il n'a pas d'eau fraîche à sa disposition. L'eau est si essentielle, qu'on la considère comme un dû. Étant donné l'énorme quantité d'eau consommée au long d'une vie, mieux vaut boire une eau de la meilleure qualité possible.

Quelle quantité d’eau dois-je donner à mon chat ?

Plusieurs facteurs déterminent la quantité d'eau nécessaire à un chaton ou un chat. Mieux vaut leur laisser toujours de l'eau à leur disposition, pour qu'ils puissent réguler leur consommation en fonction de leurs besoins. En règle générale, un chat doit consommer 2,5 fois plus d'eau que de nourriture solide. Comptez ¼ de litre d’eau pour 100 g de nourriture sèche ingérée. Plusieurs facteurs, tels qu'une chaleur excessive, une période d'allaitement ou une dépense physique plus importante, peuvent jusqu'à doubler ou tripler la quantité d'eau nécessaire. La plupart des animaux boivent plus que la quantité indispensable. Boire un peu trop d'eau ne fera pas de mal à votre chat. En revanche ne pas boire assez peut avoir des conséquences désastreuses. Les animaux qui mangent de la nourriture humide, en boîtes, boivent moins que ceux qui mangent de la nourriture sèche.

Qualité de l'eau

Toutes les eaux ne se valent pas. La quantité de particules solides dissoutes dans l'eau est une indication sur la potabilité de l'eau pour les animaux. Si l'eau en contient moins de 5/1000, elle est considérée comme potable. Si elle en contient plus de 7/1000, elle est impropre à la consommation pour les animaux. Toutes les eaux non traitées peuvent contenir des bactéries, des virus ou des parasites. La giradiase (parasitose intestinale) est la maladie la plus souvent transmise par l'eau aux chats et aux hommes. L'eau du robinet est tout à fait sûre, mais lorsqu'elle a un taux élevé de nitrates, de fer ou de magnésium, tout comme chez l'homme, elle peut à long terme provoquer des problèmes de santé chez les animaux. Certaines personnes préfèrent donner de l'eau minérale en bouteille à leur chat, si la qualité de l'eau du robinet est douteuse. Mais à quoi bon se préoccuper de la qualité de l'eau, si c'est pour la servir dans un récipient sale ? Les récipients mal lavés sont des nids à microbes. Ils doivent être lavés tous les jours et désinfectés de temps en temps. Les bols en acier inoxydable sont les plus faciles à nettoyer et les plus résistants aux éraflures dans lesquelles la saleté s'incruste facilement. Les récipients en grès sont également un bon choix. Pour savoir si le bol à eau de votre chat est approprié, c'est simple : vous devez être vous-même capable de boire dedans. La température aussi influe sur la qualité. Les animaux préfèrent boire de l'eau fraîche en été, de l'eau à température ambiante en hiver. La neige n'est pas appropriée à la consommation pour vos animaux.

Faire boire un chat malade

Lorsqu'un animal ne se sent pas bien, il arrête de boire. Mais par ailleurs, la fièvre ou d'autres manifestations d'une maladie peuvent rendre encore plus nécessaire le besoin de boire de l'eau. La combinaison de ces deux facteurs peut rapidement conduire à la déshydratation de votre chat. Remplacer les pertes de liquides et prévenir la déshydratation est l'un des aspects les plus importants du traitement d'un animal malade. Essayez d'encourager votre chat à boire. S'il n'y arrive pas, il est peut être nécessaire de le réhydrater par voie intraveineuse ou sous-cutanée. Certaines maladies, notamment le dysfonctionnement rénal ou le diabète, peuvent provoquer un besoin de boire et d'uriner plus fréquent. Le seul moment où il ne faut pas proposer à boire à votre animal, c'est lorsqu'il vomit. Selon l'avis d'un vétérinaire, il ne faut dans ce cas proposer ni eau ni nourriture pendant vingt-quatre heures, le temps que l'estomac se mette au repos. Mais ne le privez surtout jamais d'eau plus de vingt-quatre heures. Si votre animal continue à vomir, il faut l'emmener d'urgence chez le vétérinaire et l'hydrater par perfusion. Pour mesurer le degré de déshydratation d'un animal, les vétérinaires pincent un pli de la peau sur leur dos et examinent à quelle vitesse, la peau se remet en place. La peau d'un animal sain se remet instantanément en place, alors que chez un animal déshydraté cela peut prendre plusieurs secondes. Au moindre signe de déshydratation, n'attendez pas pour faire soigner votre chat.

Résumé

L'eau est à l'origine de la vie. Donnez à boire à volonté à votre chat, de l'eau propre et de bonne qualité. Les animaux malades guérissent beaucoup plus vite s'ils sont suffisamment hydratés. Alors, chaque fois que vous vous servez un verre d'eau, pensez à en offrir un à votre animal, lui aussi a soif.

Références

Coffman. Comparative Reference Guide to Premium Dog Food. Pig Dog Press. Nashua, NH; 1994. Lewis, L; Morris, M. Small Animal Clinical Nutrition. Mark Morris Associates. Topeka, KS; 1984. Palika, L. The Consumers Guide to Dog Food. Macmillan. New York, NY; 1996. Ralston PURINA Company. Nutrition and Management of Dogs and Cats. St. Louis, MO; 1987.